Avez-vous l’âge légal pour consommer de l’alcool ?

Vous devez avoir au moins 21 ans pour participer.

L’empreinte GIRAUD

Le style Français

Le style Français

La France est la destination rêvée de tous les gourmets. Elle est reconnue pour ses ingrédients d’excellence, son savoir-faire millénaire, plusieurs siècles d’expérimentation et de perfectionnement par des maîtres artisans qui contribuent à la réputation mondiale de ses vins et spiritueux. La maison Giraud s’appuie sur ces traditions et apporte toute la passion qui est la nôtre, et la qualité qui a fait notre réputation, à la création du whisky Alfred GIRAUD.

Le whisky français respecte la réglementation européenne en matière de spiritueux ainsi que la loi française. En France, du blé, du seigle, du sarrasin ou du maïs peuvent être utilisés et différentes techniques de distillation sont autorisées, notamment en une ou plusieurs passes, par lot ou en continu et par chauffe directe ou indirecte, pour produire les whiskies. Pour porter l’appellation de single malt, un whisky doit être produit à partir d’orge maltée au sein d’une seule et unique distillerie. Sont également autorisés les assemblages faits à partir de whiskies de malt en provenance de plusieurs distilleries, on parle alors de double, triple ou blended malts. Dans nos whiskies, des maîtres assembleurs associent les meilleurs distillats du pays pour créer des assemblages uniques qui mettent en lumière toute la richesse et l’élégance du terroir français.

Sélection de l’orge

Sans orge, rien de tout cela ne serait possible. Dans nos malts, nous utilisons la meilleure orge de printemps, une orge intégralement cultivée en France. Nous travaillons main dans la main avec nos agriculteurs et testons différentes variétés afin d’en évaluer le goût et les rendements, et investissons dans la traçabilité jusqu’au céréalier afin de nous assurer que notre orge est de qualité supérieure.

Malterie

Une fois récoltée, l’orge doit être maltée afin d’activer les enzymes qui seront essentielles lors de la fermentation. La production de malt est une technique rigoureuse qui requiert des installations et des connaissances spécifiques. Cette étape est très importante pour le résultat final. Nous supervisons chaque aspect du processus de maltage au sein de la Malterie des Hautes Vosges, une malterie unique en son genre dont nous sommes copropriétaires. Nous y personnalisons le processus de maltage afin de conférer au malt les arômes spécifiques nécessaires à la production du whisky. Elle nous permet d’étendre notre palette aromatique tout en garantissant que seuls les meilleurs ingrédients se retrouvent dans nos alambics.

Distillerie

Nous distillons nos malts dans la distillerie de Saint-Palais, une entreprise commune de la famille Giraud et de la famille Nau, qui distille du cognac depuis 1830. Grâce à ce partenariat, près de trois siècles d’expérience dans le domaine des spiritueux sont mis en commun pour créer des whiskies français uniques tout en supervisant chaque étape du processus.

Cette méthode de production lente et méticuleuse permet à nos maîtres assembleurs de disposer d’une palette aromatique exceptionnelle.

Nous avons investi dans les meilleures techniques afin d’améliorer la qualité de notre whisky. Tandis que la plupart des distilleries traditionnelles utilisent pour le brassage une cuve filtre, nous avons fait le choix de la séparation des étapes de brassage et de filtration.

Cette innovation permet d’obtenir un moût de malt particulièrement riche créant ainsi des arômes fermentaires particuliers et uniques.

Nous plaçons ensuite le malt fermenté dans des alambics en cuivre traditionnels, chauffés au feu nu, toujours en petites quantités, pour qu’il subisse une double distillation.

Nous produisons différents distillats, chacun suivant un processus de vieillissement qui lui est propre.

Nous avons investi dans les meilleures techniques afin d’améliorer la qualité de notre whisky. Tandis que la plupart des distilleries traditionnelles utilisent pour le brassage une cuve filtre, nous avons fait le choix de la séparation des étapes de brassage et de filtration.
Cette innovation permet d’obtenir un moût de malt particulièrement riche créant ainsi des arômes fermentaires particuliers et uniques.
Nous plaçons ensuite le malt fermenté dans des alambics en cuivre traditionnels, chauffés au feu nu, toujours en petites quantités, pour qu’il subisse une double distillation.
Nous produisons différents distillats, chacun suivant un processus de vieillissement qui lui est propre.
Cette méthode de production lente et méticuleuse permet à nos maîtres assembleurs de disposer d’une palette aromatique exceptionnelle.

Malts sélectionnés

Outre nos malts dont la production est des plus rigoureuses, nos maîtres assembleurs étendent leur gamme en sélectionnant d’autres single malt de haute qualité dans tout le pays. Ces single malts que nous élevons dès le premier jour viennent compléter notre production pour donner naissance aux assemblages uniques qui font la réputation du whisky Alfred GIRAUD.

Bois et fûts

Le bois et le temps transforment un spiritueux brut en un whisky complexe et subtil, et la famille Giraud est passée maître dans l’art d’apprivoiser la puissance et la subtilité du bois. Notre histoire dans le domaine de la tonnellerie remonte au 19ème siècle, et les générations suivantes ont consacré des décennies à découvrir les secrets du vieillissement des eaux-de-vie dans des fûts français. Nous mettons à profit cette connaissance du bois pour donner vie au whisky Alfred GIRAUD puisque celui-ci vieillit dans des fûts de cognac, neufs ou anciens, mais aussi dans des fûts qui ont vu vieillir certains des meilleurs vins et spiritueux français.

André Giraud possède plus de 60 ans d’expérience dans les fûts de cognac et utilise ses connaissances et plusieurs décennies de liens forts tissés dans notre région pour sélectionner des fûts qui ont servi à faire vieillir des cognacs très âgés. Lorsqu’un spiritueux vieillit, le bois reprend quelques-unes de ses caractéristiques, ces fûts confèrent donc ensuite à nos whiskies des arômes élégants et complexes lors du vieillissement. Ces fûts sont disséminés dans toute la région dans de vieux chais. Ce sont les liens qu’a su tisser la maison Giraud qui nous permettent d’acheter ces véritables trésors.

Outre ces fûts de cognac rares, la maison Giraud utilise une petite proportion de fûts neufs fabriqués à partir de chêne français et américain pour y faire vieillir ses whiskies. Une partie du chêne français provient ainsi de l’exploitation forestière de la famille d’André Giraud, située dans le Limousin, une région réputée pour la qualité exceptionnelle de son bois. Le reste du chêne est acheté auprès des meilleures tonnelleries de la région de Cognac. Le climat, le sol et la terre rocailleuse du Limousin sont des conditions idéales pour la culture de chênes, ils leur confèrent des caractéristiques qui sont parfaites pour assembler nos fûts. Les gros grains du chêne favorisent en effet l’oxydation, contribuant à la création d’arômes audacieux, alors que les grains fins, qui réduisent l’apport en oxygène, donnent naissance à des notes plus raffinées et élégantes.

Pour ses assemblages Exploration, la maison Giraud a mis de côté les fûts traditionnels et utilise des fûts français qui ont servi à faire vieillir des vins et spiritueux d’exception. Chaque méthode de vieillissement expérimentale dans des fûts de ce type nécessite plusieurs années, et seul le meilleur whisky sera vendu en quantité limitée sous l’appellation Exploration.

La maison Giraud

Vieillissement

Nous faisons vieillir nos whiskies dans les chais de la distillerie de Saint-Palais où nos co-maîtres assembleurs, Georges Clot et Gaëtan Mariolle, surveillent de près le processus. Ils goûtent régulièrement les distillats de malt et utilisent un processus de réduction lente pour abaisser le degré d’alcool sur une longue période, une technique couramment utilisée pour le cognac, mais relativement inhabituelle pour les whiskies. Lors de ces réductions, ils ajoutent une quantité précise d’eau dans chaque fût. Ce processus est suivi avec beaucoup d’attention, apportant ainsi cohérence, équilibre et contrôle au produit final.

Assemblage

L’assemblage coule dans nos veines. C’est notre héritage familial, notre plus grand atout, et ce qui fait que nos whiskies sont traditionnellement différents. Nous avons su trouver un équilibre entre les assemblages et utilisons ainsi des malts différents et des fûts uniques en leur genre pour créer des whiskies complexes et élégants. Au sein de la maison Giraud, l’expérience de cinq générations et le talent d’assembleurs Français renommés contribuent à créer des whiskies équilibrés qui défient la tradition. Nous assemblons les meilleurs malts vieillis dans des fûts hautement qualitatifs afin de créer un spiritueux supérieur à la somme de ses ingrédients. Georges Clot, maître de chai formé au côté d’André Giraud, et son protégé, Gaëtan Mariolle, dirigent les opérations en qualité de co-maîtres assembleurs. Dans les chais de la distillerie de Saint-Palais, ils assemblent des eaux de vie qui ont vieilli principalement dans de vieux fûts de cognac, ainsi que, pour partie, dans des fûts en chêne français et américain neufs. Ils utilisent les meilleurs malts que le terroir français a à nous offrir et donnent naissance à de magnifiques assemblages aux styles aussi divers que variés. Leurs expérimentations ont permis la création de nos deux whiskies phares, HERITAGE et HARMONIE, et d’éditions limitées telles que la gamme Exploration.

Du grain au verre

Lors de la fabrication de notre whisky, nos experts franchissent la frontière entre l'art et la science. Découvrez notre approche unique de la fabrication du whisky, qui commence dans les champs d'orge et se termine dans votre verre.

1. Champs d'orge

Nous utilisons la meilleure orge de printemps française pour créer nos malts et nous expérimentons différentes variétés pour trouver les saveurs parfaites pour nos assemblages. Un whisky d'exception a besoin d’orge d'exception, nous ne travaillons donc qu'avec les meilleurs agriculteurs.

2. Maltage

L'orge est trempée dans de l'eau tiède pendant plusieurs jours pour la faire germer. Une fois qu'il pousse, la germination est stoppée en le séchant dans un four. La façon dont il est séché peut avoir un impact important sur la saveur, surtout si la tourbe est utilisée comme combustible. Le produit final est appelé malt.

3. Broyage

Après avoir été filtré, le malt est broyé en farine dans un moulin. Il y a deux rouleaux à l'intérieur du moulin qui broient le malt pour atteindre la consistance désirée. Trouver la consistance parfaite est très important pour l'étape suivante, le brassage.

4. Brassage

Pour extraire les sucres solubles, qui se transforment en alcool, le grain est mélangé à de l'eau tiède. Cette solution est appelée bouillie et elle est placée dans une cuve de brassage et agitée pendant des heures. Ensuite, nous utilisons un système de filtration séparé, plutôt que de le vider.

5. Fermentation

L'ajout de levure au moût enclenche le processus de fermentation, au cours duquel la levure transforme le sucre en alcool. La fermentation prend 2-3 jours et le liquide fermenté est appelé wash. La fermentation produit de l'alcool

6. Distillation

Le wash est distillé deux fois en petits lots dans des alambics traditionnels charentais en cuivre, avec chauffe à feu nu. Nous avons donc différentes saveurs et arômes à assembler. La chaleur des flammes sur le cuivre confère une saveur unique à notre whisky.

7. Vieillissement

Nous vieillissons nos whiskies en fûts de bois, la plupart ayant déjà vieilli du cognac. À mesure qu'il mûrit, les saveurs âpres de l'alcool brut sont adoucies, le bois ajoutant des caractéristiques aromatiques et des couleurs distinctives au spiritueux.